VUE D’ENSEMBLE DU PROGRAMME ISMEA

Le programme Innovation pour la santé des mères et des enfants d’Afrique (ISMEA) a pour but de combler des lacunes importantes en vue de contribuer à la diminution de la mortalité maternelle, néonatale et juvénile en Afrique subsaharienne. ISMEA est un partenariat noué pour sept ans par onze pays et dont l’objectif est d’utiliser les soins de santé primaires pour améliorer la santé maternelle, néonatale et juvénile, dans l’optique de renforcer les systèmes de santé et de rendre l’accès aux soins plus équitable. Le programme est financé par le ministère canadien des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement, les Instituts de recherche en santé du Canada et le Centre canadien de recherches pour le développement international. Dix-neuf équipes de recherche sur la mise en œuvre (ERMO), composées d’éminents chercheurs africains et canadiens et de décideurs africains, mettent au point des solutions pratiques et économiques pour résoudre les problèmes rencontrés par les systèmes de santé. Le but est de produire de nouvelles connaissances sur les interventions − mode opératoire, public visé, conditions − pour faire en sorte que les mères et leurs enfants puissent bénéficier d’un meilleur accès aux soins. . Read more..

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Participez à nos événements à venir.
There are no up-coming events
Abonnez-vous à notre bulletin pour recevoir un point sur nos travaux de recherche, des informations actualisées, notamment sur des événements et des formations, et d’autres ressources.

Nos collaborations

Nous travaillons avec 19 équipes de recherche sur la mise en œuvre réparties dans sept pays ainsi qu’avec des décideurs du secteur de la santé..
Read more

Blogs

Découvrez des approches novatrices dans la recherche en santé maternelle, néonatale et infantile.
Read more

Explorez nos ressources

Trouvez des publications, des revues, des outils d’application des connaissances, des présentations et des contenus multimédias.
Read more

Connect

Discuss and enhance your collaboration with IMCHA Implementation Research Teams across Africa.
Read more

BLOGS

« »

Barriers to maternal health: A South Sudanese woman’s journey

A nutritionist screening the nutrition status of babies under five years at the Nyong Health Facility in Torit, Imotong State in South Sudan. By Lynette...

South Sudanese mothers and babies survive in conflict

By Lynette Kamau. During times of crisis, many women are unable to access maternal health services due to insecurity. Some are forced to flee their...

Innovative research approaches to inform maternal and child health policy...

The number of women who die from pregnancy and childbirth-related complications in Uganda has declined in the last five years -- from 430 to 336...

Le Directeur Général de l’OOAS manifeste son soutien au Réseau...

Du 9 au 10 février 2017, s’est tenue à Niamey au Niger la 2ème rencontre du Réseau Ouest Africain des Leaders Emergents en recherche sur...

Taux de mortalité maternelle et juvénile

Chaque jour en Afrique subsaharienne, environ 550 femmes meurent de complications dues à la grossesse ou à l’accouchement − autant de décès qui pourraient la plupart du temps être évités!

En raison d’un accès insuffisant à des soins de qualité, le risque pour un enfant d’Afrique subsaharienne de mourir avant l’âge de cinq ans est 16 fois plus élevé que dans les pays à revenu élevé.

La solution

Ces décès peuvent être évités. Des systèmes de santé plus solides et plus résistants ainsi que des populations mieux informées sont deux facteurs essentiels pour faire baisser le nombre de femmes qui décèdent en donnant la vie..
50%
La mortalité maternelle a diminué de 50 % en Afrique entre 1990 et 2013.
50%
Les taux de mortalité juvénile ont diminué de plus de 50 % en Afrique entre 1990 et 2011.
Client 1
Client 1
Client 1

Search